Etude Eurostat sur l’usage du Cloud en entreprise: la France au 19e rang Européen

D’après cette étude publiée en novembre 2014, la France ne pointe qu’au 19e rang des pays Européens avec seulement 12% des entreprises (+ de 10 employés) utilisant des services Cloud, pour une moyenne européenne se situant à 19%: édifiant !

graphe

Classement des pays en fonction de leur taux d’utilisation du Cloud

En faisant une rapide synthèse de cette étude, quels en sont les enseignements?

Dans seize États membres, le cloud était principalement utilisé pour les services de courrier électronique, notamment en Italie 86%, en Croatie 85% et en Slovaquie 84%, la France arrivant en queue de peloton avec 62%. Les services de cloud computing étaient principalement utilisés pour le stockage de fichiers dans onze autres États membres, les proportions les plus élevées ayant été observées en Irlande 74%, au Royaume-Uni 71%, au Danemark ainsi qu’à Chypre (70% chacun), la France plafonnant à 61%, tandis que l’hébergement de la base de données de l’entreprise était l’usage du cloud le plus courant aux Pays-Bas à 64% (la France atteignant 49%).

utilisations des services Cloud dans les entreprises

Tableau complet de l’utilisation des services Cloud dans les entreprises Européennes

Les risques liés à la sécurité, principal facteur limitant une plus grande utilisation du cloud

Les entreprises utilisant déjà les services de cloud computing ont rendu compte de plusieurs facteurs limitant une plus large utilisation de ces services. Le risque de violation de la sécurité a été mentionné par 39% de ces entreprises dans l’UE28 comme facteur limitant principal, quelques différences étant toutefois observées entre grandes entreprises (57%) et petites et moyennes entreprises (38%). Grandes entreprises et PME diffèrent également quelque peu s’agissant des autres facteurs limitants. L’incertitude autour de la législation applicable (46%, contre 31% pour les PME) et quant à la localisation des données (46%, contre 29% pour les PME) complétaient le top 3 des facteurs limitant un usage plus intensif du cloud dans les grandes entreprises. Les coûts des services de cloud computing (32% aussi bien pour les PME que pour les grandes entreprises) et le manque de connaissance de ces services (32%, contre 17% pour les grandes entreprises) figuraient en deuxième position des facteurs limitants dans les petites et moyennes entreprises.

Le manque de connaissance, principal obstacle à l’utilisation du cloud dans les entreprises de l’UE

Pour les entreprises dans l’UE n’utilisant pas encore des services de cloud computing, le manque de connaissance constituait en 2014 le premier facteur les empêchant d’utiliser le cloud (cette raison a été invoquée par 42% des entreprises n’utilisant pas le cloud), suivi par le risque de violation de sécurité (37%). Ces deux principaux facteurs bloquants se retrouvent dans tous les secteurs économiques, à l’exception du secteur de l’information & de la communication et de celui des activités spécialisées, scientifiques et techniques. Pour les entreprises de ces deux derniers secteurs économiques, les risques liés à la sécurité ont été mentionnés comme étant le premier facteur bloquant, tandis que des raisons liées à l’incertitude quant à la législation applicable et quant à la localisation des données figuraient en seconde position des facteurs les empêchant d’utiliser le cloud.

Enfin, au niveau Européen, on peut se rendre compte de la prédominance de l’utilisation du Cloud Public sur celle du Cloud Privé, notamment au niveau des grandes entreprises.

public-prive

Distinction au niveau de l’utilisation du Cloud Privé et du Cloud Public

Vous pouvez retrouver toute l’étude et les données originales sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014 Aruba.